Piercing surface



Ce sont les piercings les plus délicats car la plupart du temps, que ce soit au bout d’un mois ou d’un an, ils finissent par rejeter. On peut parler de piercing de surface lorsque l’on ne perce que la surface de la peau, et que l’on retrouve donc « l’entrée » et la « sortie » du piercing du même côté. Ils sont réalisables sur toute partie du corps.



Son temps de cicatrisation peut changer selon la longueur à laquelle il a été percé. En effet, on peut compter 6 à 9 mois de cicatrisation pour un piercing de surface comptant entre 10 et 20mm de long, contre plus d’un an de cicatrisation si sa longueur est supérieure à 20mm.



Le piercing de surface est le seul dont on ne change pas le bijou. En effet, seules les boules aux extrémités se changent, sauf si un rejet du piercing dû à la longueur de la barre est présent, ou si la matière dont est fait le bijou en provoque un.

Piercing agrafe

Taille du piercing :

Afin d’éviter de grosses cicatrices sur le visage, les piercings sont la plupart du temps percés en 1,2mm. Pour tout autre endroit du corps, par contre, les piercings sont de 1,6mm.



Prix :

Le piercing de surface est souvent plus cher qu’un piercing dit  « normal ». En moyenne, il coûte, selon les perceurs, entre 60 et 80 euros.



Quels soins ?

Trop de soins sont mauvais pour les piercings de surface. Le premier mois, il est conseillé de le nettoyer chaque jour une fois au savon PH neutre, et 3 fois dans la journée avec du sérum physiologique. Le sérum phy hydrate et « veille » au nettoyage des croûtes de lymphes, se créant autour du piercing.



Sur la hanche :

Piercing surface sur la hanche



Sur la nuque :

Piercing surface sur la nuque



A coté de l’œil :

Piercing surface à coté de l'oeil



Le cleavage :

Piercing surface cleavage



Sous le nombril :

Piercing surface sous le nombril



Complications :

Ce piercing présente souvent des problèmes : en effet il est facile d’observer des rougeurs dues  aux frottements et aux tensions du piercing. Ce piercing rejette automatiquement à un moment donné : parfois simplement parce qu’il cicatrise et que la peau rétrécie, parfois parce qu’il subit des chocs.